EXOTEC

Le projet du nouveau siège d’Exotec à Wasquehal incarne l’identité évolutive de l’entreprise et doit concilier avec des enjeux multiples. Il va au-delà de la simple réalisation d’un bâtiment de bureaux et de logistique. Il représente l’exigence et la réussite d’une entreprise qui contribue fortement à améliorer l’attractivité de son territoire. Plusieurs enjeux caractérisent le projet, des enjeux fonctionnels et techniques, des enjeux esthétiques et d’image pour représenter au mieux les valeurs véhiculées par Exotec.

L’agence a mis en scène ces enjeux à travers une architecture épurée et élégante qui joue avec les codes de la construction traditionnelle locale tout en évoquant une image contemporaine.
Exotec se définit par une multitude de nuances. Entreprise à la pointe de la technologie, elle est aujourd’hui en pleine expansion. Implantée dans la région du Nord, elle embrasse l’évolution industrielle de celle-ci. Concilier ces éléments avec « fierté et unité », tout en permettant porosité, flexibilité et modularité dans une démarche de développement durable sont les préalables de notre conception architecturale.

exotec-architecture-bpm

Le bâtiment a été pensé en symbiose avec le paysage, largement ouvert sur le canal de Roubaix qui longe la parcelle sur l’ensemble de la face ouest. L’entrée principale est orientée vers l’avenue Molinel (nord-est), et incarne la stature identifiable de siège social d’Exotec tandis que les aspects logistiques sont regroupés au sud de la parcelle.

Le projet, d’une surface de 24 600 m2 accueille les bureaux ainsi que les zones de production et de Recherche et Développement de la société.

 

Le nouveau siège d’Exotec a été conçu à partir d’une réflexion basée sur l’intégration du bâtiment dans un cadre végétal important. Le paysage devient un acteur essentiel du projet, il détermine l’orientation du bâtiment sur la parcelle et s’y insère par la présence de deux jardins en cœur d’îlot accessibles pour tous et visibles depuis les locaux du bâtiment.

Le bâtiment repose sur le principe de la canopée, une vaste toiture-nappe de hauteur unique qui crée un seul volume et coiffe ainsi l’ensemble du bâtiment. Cette toiture permet d’accueillir des éléments indispensables au bon fonctionnent du bâtiment (parc de stationnement, ouvrages techniques, escaliers de secours…) tout en apportant une composition architecturale d’ensemble. De cette toiture nait un volume dont les angles sont arrondis. Le bâtiment se structure autour de lignes horizontales curves, tels des rubans qui évoquent les lignes courbes des circulations des robots Exotec.

L’enveloppe du bâtiment a été travaillée entre un socle matérialisé par de la briquette aux teintes locales et un étage supérieur traité en transparence et légèreté. Un rythme régulier d’arches s’érigeant sur deux niveaux se développe sur l’ensemble des façades et favorise le dialogue entre les espaces de vie intérieur et l’environnement végétal qui l’entoure.

Le siège d’Exotec est composé de cinq niveaux : le R-1, le RDC, le R+1, le R+2 et le parking en toiture.

Le projet accompagne et conforte le développement d’Exotec en proposant un projet tourné vers l’extérieur et l’avenir, qui offre des modes de travail collaboratifs, soucieux de l’épanouissement des collaborateurs.